moteur par gravité

Moteur par gravité

Le moteur est simplement une roue de métal tournant sur un axe comme sur le dessin de gauche. Tout près, une bobine de fibre optique contenant beaucoup de tours est placée à angle près de la roue. Elle ne touche pas la roue. Un support maintien la bobine. La fibre qui pénètre dans la bobine est unie au laser, absent sur ce dessin.
Le dessin du bas  indique une région en jaune devant la bobine. Cette région exerce une force sur la partie de la roue qui est poussée vers la bobine. Cela crée un torque qui fait tourner la roue.

moteur 2

moteur 3

 

 

Le but de ce premier moteur est de mesurer la relation entre l’énergie donnée à la bobine de fibre optique par le laser et la force sur la roue pour la faire tourner. Cette force est le torque sur la roue.

L’angle de la bobine peut avoir un effet sur la force. Il semble qu’un angle d’environ 60 degrés soit le meilleur mais un modèle réel pourra le confirmer.
Le moteur final pourait avoir plusieurs bobines de fibre optique reliées entre elles. La fin de la fibre revient au départ dans un connection en y .

moteur4

Un volant ne doit pas tourner trop vite car si la force centripète est plus grande que la force de cohésion des atomes du volant, il brise. Comme l’énergie des parties du volant est grande à cause de la vitesse, les morceaux qui se détachent du volant sont dangereux et peuvent causer du dommage. Il faut donc que le tout soit dans un ensemble de métal capable de contenir ces morceaux si le volant brise. Le dessin suivant donne une idée de cette enceinte autour du volant. Le dessus ici est demi transparent pour voir l’intérieur mais ce doit être fermé et en métal.
Ce moteur a besoin d’électricité pour le laser. Quand la vitesse de rotation est assez grande, on connecte l’axe au générateur. Le générateur fournit l’électricité au laser et le surplus est utilisé gratuitement. Il fonctionne donc 24 heures par jour une fois amorcé.
La logique qui explique le fonctionnement du moteur.
– Le résultat des expériences démontrent que la gravité est une force qui vient de tous les côtés de l’espace. La gravité qui traverse la terre et pousse sous un objet est donc plus faible que la gravité qui venant du haut pousse l’objet vers le bas. Le total des forces fait que l’objet est poussé vers le bas comme si la terre l’attirait ver le bas.

– Le résultat des expériences démontrent que la lumière allant dans une direction bloque ou dévie une partie de la gravité allant à 90 degrés comparée à la direction de la lumière. L’effet fut mesuré et indique que le pourcentage de déviation varie directement avec le montant de lumen utilisé. Comme la gravité vient de toutes les directions, on peut calculer le pourcentage de la gravité qui arrive à un autre angle que 90 degrés. Le total fait que la lumière dévie un montant environ 2 fois plus grand.

– Les résultats démontrent aussi que l’effet d’un rayon de lumière allant dans une direction est annulé par l’effet d’un rayon de lumière allant dans une direction opposée. Il est donc important d’utiliser une bobine de fibre optique car il n’y a pas d’interférence car la lumière va toujours dans la même direction pour chaque section de la bobine.

Les résultats obtenus sont publiés en partie dans les deux documents suivants:

1. Effect of light on gravitational attraction. Physics Essays 24,4(2011)

https://www.researchgate.net/publication/258546838_Effect_of_light_on_gravitational_attraction

2. Further Experiments Demonstrating the Effect of Light on Gravitation
de Louis Rancourt, Philip J. Tattersall
Applied Physics Research www.ccsenet.org/apr Vol. 7, No. 4, August 2015 issue.

http://www.ccsenet.org/journal/index.php/apr/issue/view/1345

D’autres détails peuvent être vus sur le site GRAVITYFORCES.COM
Voici où on peut se procurer les parties pour la construction du moteur:

- laser avec fibre optique:

https://www.edmundoptics.fr/lasers/laser-sources/class-iv-high-power-fiber-coupled-laser-systems/

Longueur d’Onde (nm) 980
Puissance de Sortie (W) 5
Divergence de Faisceau (NA) 0.22,
Numéro de Stock #33-038
Prix €6,995.00

Spécifications
Connecteur:SMA
Longueur du Câble (m):0.5
Fréquence de Modulation (kHz):DC-20, TTL
Dimensions (mm):119.4 L x 248.9 W x 320.0 H
Tension d’Entrée (V):100 – 240 AC
Classe CDRH:IV
Les Systèmes Laser à Couplage de Fibre Haute Puissance de Classe IV sont des systèmes complets et autonomes qui intègrent une fibre de verre à haute luminosité, couplée à une diode laser. Chaque système comprend un refroidisseur thermoélectrique embarqué, un dissipateur thermique, un ventilateur, une alimentation et des composants électroniques intégrés, venant s’ajouter à un port de modulation TTL (connecteur BNC). Les systèmes haute puissance de classe IV peuvent fournir une puissance de sortie continue pouvant atteindre 5 W de 445nm à 1064 nm. Les Systèmes Laser à Couplage de Fibre conviennent parfaitement à toute une gamme de sciences de la vie et à des applications industrielles, notamment de fluorescence, de traitement thermique et de soudage plastique. Pour les applications qui nécessitent une source de chaleur intense et sans contact, une rangée optionnelle de lentilles asphériques de collimation traitées AR peut être fixée à l’extrémité de la fibre, à l’aide d’un connecteur SMA 905, de manière à projeter des spots intenses, d’un diamètre aussi petit que 0,33 mm.

– SMA Slit Adapter (for use with single core fibers) Stock #56-256 Note: Slit Adapter converts slit aperture to SMA connector compatible with Amphenol 906 series fiber optic connectors. RoHS: Conforme
—————————————————————————————
© 2018 – MPB Technologies Inc. | Montreal, Quebec | 514-694-8751 | info@mpbc.ca

http://www.mpb-technologies.ca/mpbt/mpbt_web_2009/_en/mpbt_frontPage/news/532_laser.html

532 nm 5 Watt continuous, Compact Air-cooled Fiber Laser
—————————————————————————

http://www.ipgphotonics.com/en/products/lasers/low-power-cw-fiber-lasers

Low Power CW Fiber Lasers

IPG Photonics 1 – 100 W CW Fiber Laser
—————————————————————————————————–

La fibre optique peut être achetée de plusieurs fournisseurs. En voici quelques un.

http://i-fiberoptics.com/single-core-fiber-cable.php

http://i-fiberoptics.com/summary-info.php?id=115

——————————————————————————————–
Le volant (FLYWHEEL)

Voici des fournisseurs et les spécifications:

https://www.emachineshop.com/flywheel-design-software/

eMachineShop | 31 Industrial Ave. | Mahwah, NJ 07430
——————————————————————-

https://www.autopartswarehouse.com/sku/Centerforce/Flywheel/C78400469.html

——————————————————————
Kubotek USA, Inc. Press Contact:
Phone: (508) 229-2020
Email: marketing@kubotekusa.com Kelley Lynn Kassa Davies Murphy Group (781) 274-6061 x206 kkasssa@daviesmurphygroup.com http://www.daviesmurphy.com

The prototype is one of the largest flywheels in the world to make use of a carbon fiber design with a superconducting magnetic bearing that decreases the friction in the wheel.
————————————————————————

https://en.wikipedia.org/wiki/Flywheel

The table below shows calculated values for mass, radius, and angular velocity for storing 500 J. The carbon-fiber flywheel is by far the most efficient; however, it also has the largest radius. In applications (like in an automobile) where the volume is constrained, a carbon-fiber flywheel might not be the best option.

Material Energy storage (J) Mass (kg) Radius (m) Angular velocity (rpm) Efficiency (J/kg) Energy density (kWh/kg)
Cast Iron 500 0.0166 1.039 1465 30121 0.0084
Aluminum Alloy 500 0.0033 1.528 2406 151515 0.0421
Maraging steel 500 0.0044 1.444 2218 113636 0.0316
Composite: CFRP (40% epoxy) 500 0.001 1.964 3382 500000 0.1389
Composite: GFRP (40% epoxy 500 0.0038 1.491 2323 131579 0.0365

Un volant de 0,5 m de rayon et de 10 kg tournant à 30 tours par seconde a une énergie d’environ 1000 Joules. La force centripète est environ 2000 Newton .
Donc ce volant en composite a une tension de rupture d’environ 50000 Joules, ce qui semble assez sécure.

coût environ:
cout
laser 5 watts 15000.00
fibre 8000 m 6000.00
volant 0.5 m 500.00
autres 1000.00

total 22500.00

Si environ 50 watts sont utilisés par le laser, il reste donc plus de 900 watts gratuit, 24 heures par jour.

Les derniers sub quanta

 

Les derniers sub quanta

D’où vient cette théorie?

Comme j’enseignais la physique depuis des années, il fallait répondre aux questions des élèves. Il y avait trop de contradictions et d’explications incomplètes dans la physique traditionnelle.

– L’atome n’est pas la plus petite partie de la matière.

– La lumière peut devenir électron, positron, proton. Les atomes peuvent se décomposer et devenir lumière avec la formule mc2=hf.

– La gravité peut agir sur la lumière et la lumière peut agir sur la gravité.

– La lumière et la gravité agissent sur les atomes….

– L’énergie est quoi?

– La masse inertielle vs masse gravitationnelle vs masse simplement ?

Alors j’ai tenté de découvrir quelles seraient les propriétés de base de quelque chose qui serait l’ultime petite entité qui formerait les atomes, la lumière, la gravité et tout ce que nous voyons dans notre univers physique. Anttii était là pour m’aider à rejeter certaines propriétés et me pousser à aller plus loin.

Après des années de cogitation, il ne restait que quatre propriétés associés aux blocs de base de l’univers. Soit:

– cela doit être tellement petit que rien n’est plus petit; sinon cela serait fait de ce qui est encore plus petit. Donc, cela doit avoir une dimension de 0 mètres.

– cela doit aller à la vitesse de la lumière si cela est à la base de la lumière

– cela doit être capable d’interagir ente eux pour former les systèmes complexes que nous avons, comme  l’atome, les étoiles, nous, etc. Donc cela doit avoir une zone d’interaction, probablement de la plus petite dimension, nommée la limite de Planck.( c’est-à-dire environ ‎1.616229×10−35 m). Quand ils interagissent, ils changent de direction et vont toujours à la vitesse de 3×108 m/s.

– comme cela n’est fait de rien d’autre, cela doit être maintenu dans l’existence continuellement; comme cela semble aller à la vitesse de la lumière, cela doit être maintenu en existence juste à côté de sa  position précédente pour que nous ayons l’impression que cela avance à la vitesse c.

 

Pour les humains qui croit en un être suprême qui est Esprit plutôt que matière, cet Esprit est à l’origine de la matière qu’il maintien en existence continuellement.

Pour les athées, cela est,  tout simplement sans qu’ils soient capables d’expliquer pourquoi et comment.

 

En lisant sur Internet une grande quantité de théories sur ce qui forme la matière, je fus surpris que d’autres penseurs arrivaient presqu’aux mêmes conclusions que moi. Le plus proche est  Maurizio Michelini (1) avec sa théorie de micro quanta. Il associe une fréquence aux micro quanta de façon à expliquer qu’ils ont de l’énergie. Il utilise la formule énergie = fréquence x longueur d’onde. C’est sur ce point que je ne suis pas d’accord car un quanta ultime qui avance à la vitesse c ne put avoir de fréquence. Une fréquence implique un changement périodique quelconque et je ne vois pas comment un dernier sub quanta pourrait en avoir.

 

Ces derniers sub quanta, à l’origine de notre univers:

Quand un grand nombre de ces ultimes petits quantas avancent en désordre, sans qu’on détecte une fréquence. cela est nommé ici le champ, un peu différent du champ de Maxwell, car il est réel.

Quand un grand nombre de ces ultimes petits quantas avancent et qu’on détecte une fréquence, cela est nommé ici de la lumière plutôt qu’une onde électro magnétique. Si la fréquence est autour de 1014 hertz, cette lumière est dans la région visible du spectre des fréquences.

Quand un grand nombre de ces ultimes petits quantas avancent en groupe stable, sans être un système,  on nomme cela des neutrinos. Si ces groupes ont une structure interne organisée en système stable, on nomme cela des électrons  et des protons. Les autres groupes sont instables et finissent toujours par se défaire en particules ‘élémentaires’.

Voir

https://en.wikipedia.org/wiki/Subatomic_particle#/media/File:Standard_Model_of_Elementary_Particles.svg

 

Les systèmes plus gros comme les astres et les galaxies sont instables et changent continuellement. Ils sont aussi la source des éléments atomique que nous trouvons sur terre.

 

Si on pouvait voir ces quantas en un endroit de l’espace loin des étoiles, on verrait quelque chose comme ceci où chaque petit point représente un quanta allant à la vitesse de la lumière. Chaque quanta peut changer de direction s’il rencontre un autre quanta. Ici, on ne voit pas de zone qui manifeste  une fréquence.

On peut voir l’animation ici, sans virus.

https://drive.google.com/file/d/119CWLjOSrNSYKgYmIyzpoBuh2f2I-Snr/view?usp=sharing

Dans l’animation, les vitesse sont réduites pour être visibles. En réalité, il faudrait aussi ajouter des quanta ayant une fréquence et des neutrinos.

 

(1) A Flux of Micro Quanta Explains Relativistic Mechanics and the Gravitational Interaction Maurizio Michelini

http://redshift.vif.com/JournalFiles/V14NO2PDF/V14N2MIC.pdf

 

 

 

 

 

 

Mesure de la force de gravité par kg sur terre venant de l’espace

Mesure de la force de gravité par kg sur terre venant de l’espace

Dans la théorie de la gravité comme étant une poussée et non pas une attraction, cela signifie que la terre est poussée vers le soleil par la gravité venant de toutes les directions de l’espace.

Comme une partie de la gravité derrière le soleil est bloquée par le soleil, la force de gravité est plus petite dans l’axe soleil-terre. On peut calculer la force qui pousse la terre vers le soleil.

Ensuite on calcule la fraction bloquée par le soleil comparée à la gravité venant de partout de l’espace.

Pour mieux visualiser cela, on utilise deux bulles dont le rayon est la distance entre le soleil et la terre. Ce dessin en 3 dimension aide à le comprendre. La terre est en bleu dans la bulle de gauche, le soleil est en rouge dans la bulle de droite.

soleil terre b

Le rayon est de 1.50 x10+11 m. La surface de la bulle est de 4 pi r2. donc = 2.8 x10 +23 m2.

La force de gravité qui pousse la terre vers le soleil est de G mm/d2.

La masse de la terre est environ 5.97E x10+24 Newtons.

La masse du soleil  est environ 1.99  x10+30 Newtons.

F = (6.67 x10-11  * 1.99  x10+30 * 5.97 x10+24) /(1.50 x10+11  * 1.50 x10+11) = 3.54 x10+22 N

Cela représente une force de 5.93 x10-3 Newtons par kg sur terre et cela pousse la terre vers le soleil.

Mais cela est aussi égale à la force bloquée par le soleil venant derrière le soleil.

Le disque du soleil est de 6.08 x10+18 m carré et bloque la gravité spatiale derrière lui.

Vu de la terre, ce disque est 2 x plus grand sur la bulle, côté opposé.( disque violet de l’autre côté de la bulle du soleil)

Cela est une fraction de la surface de la bulle. La fraction est de 3.11 x10-14  / 1

La force totale peut être calculée comme ceci:

(5.93 x10-3) / (3.11 x10-14 )=  y /1  = 1.9 x10+11 N /kg

La gravité de l’espace pousse dans chacune des 3 axes avec une force de 1.9 x10+11 N sur chaque kg de matière. On peut arrondir cela à 2 x10+11 Newton par kg.

On peut dire 0.2 millions de millions de Newton par kilogramme de matière.

Si on pouvait bloquer toute la gravité sur un côté d’un kilogramme, il serait poussé avec cette force en direction opposée. On pourrait ainsi utiliser la force de gravité pour nos besoins sur terre…

Comme la masse d’un nucléon est d’environ 1.67 x10-27 Kg, il y en a environ 5.98 x1026 nucléon dans 1 kg.

Donc la force sur un nucléon est d’environ 1.9 x10+11  / 5.98 x1026  = 3.2 x10-16 N par nucléon.

Cette force arrive de l’espace de tous les côtés et si on les réunis en 6 vecteurs pour  visualiser en 3 d, les vecteurs s’opposent pour totaliser une force de 0 dans tous les sens.

Cette force est probablement ce qui permet au proton, un système contenant des milliards de parties, de demeurer presque stable car les interactions avec ce qui arrive et ce qui part lui permette d’être presqu’une sphère, d’après certains scientifiques.

N.B. Chaque vecteur sur le dessin représente la somme de tous les vecteurs ayant une composante dans cette direction. Voir la théorie des vecteurs pour mieux comprendre.

 

nucleon et forces