Les derniers sub quanta

 

Les derniers sub quanta

D’où vient cette théorie?

Comme j’enseignais la physique depuis des années, il fallait répondre aux questions des élèves. Il y avait trop de contradictions et d’explications incomplètes dans la physique traditionnelle.

– L’atome n’est pas la plus petite partie de la matière.

– La lumière peut devenir électron, positron, proton. Les atomes peuvent se décomposer et devenir lumière avec la formule mc2=hf.

– La gravité peut agir sur la lumière et la lumière peut agir sur la gravité.

– La lumière et la gravité agissent sur les atomes….

– L’énergie est quoi?

– La masse inertielle vs masse gravitationnelle vs masse simplement ?

Alors j’ai tenté de découvrir quelles seraient les propriétés de base de quelque chose qui serait l’ultime petite entité qui formerait les atomes, la lumière, la gravité et tout ce que nous voyons dans notre univers physique. Anttii était là pour m’aider à rejeter certaines propriétés et me pousser à aller plus loin.

Après des années de cogitation, il ne restait que quatre propriétés associés aux blocs de base de l’univers. Soit:

– cela doit être tellement petit que rien n’est plus petit; sinon cela serait fait de ce qui est encore plus petit. Donc, cela doit avoir une dimension de 0 mètres.

– cela doit aller à la vitesse de la lumière si cela est à la base de la lumière

– cela doit être capable d’interagir ente eux pour former les systèmes complexes que nous avons, comme  l’atome, les étoiles, nous, etc. Donc cela doit avoir une zone d’interaction, probablement de la plus petite dimension, nommée la limite de Planck.( c’est-à-dire environ ‎1.616229×10−35 m). Quand ils interagissent, ils changent de direction et vont toujours à la vitesse de 3×108 m/s.

– comme cela n’est fait de rien d’autre, cela doit être maintenu dans l’existence continuellement; comme cela semble aller à la vitesse de la lumière, cela doit être maintenu en existence juste à côté de sa  position précédente pour que nous ayons l’impression que cela avance à la vitesse c.

 

Pour les humains qui croit en un être suprême qui est Esprit plutôt que matière, cet Esprit est à l’origine de la matière qu’il maintien en existence continuellement.

Pour les athées, cela est,  tout simplement sans qu’ils soient capables d’expliquer pourquoi et comment.

 

En lisant sur Internet une grande quantité de théories sur ce qui forme la matière, je fus surpris que d’autres penseurs arrivaient presqu’aux mêmes conclusions que moi. Le plus proche est  Maurizio Michelini (1) avec sa théorie de micro quanta. Il associe une fréquence aux micro quanta de façon à expliquer qu’ils ont de l’énergie. Il utilise la formule énergie = fréquence x longueur d’onde. C’est sur ce point que je ne suis pas d’accord car un quanta ultime qui avance à la vitesse c ne put avoir de fréquence. Une fréquence implique un changement périodique quelconque et je ne vois pas comment un dernier sub quanta pourrait en avoir.

 

Ces derniers sub quanta, à l’origine de notre univers:

Quand un grand nombre de ces ultimes petits quantas avancent en désordre, sans qu’on détecte une fréquence. cela est nommé ici le champ, un peu différent du champ de Maxwell, car il est réel.

Quand un grand nombre de ces ultimes petits quantas avancent et qu’on détecte une fréquence, cela est nommé ici de la lumière plutôt qu’une onde électro magnétique. Si la fréquence est autour de 1014 hertz, cette lumière est dans la région visible du spectre des fréquences.

Quand un grand nombre de ces ultimes petits quantas avancent en groupe stable, sans être un système,  on nomme cela des neutrinos. Si ces groupes ont une structure interne organisée en système stable, on nomme cela des électrons  et des protons. Les autres groupes sont instables et finissent toujours par se défaire en particules ‘élémentaires’.

Voir

https://en.wikipedia.org/wiki/Subatomic_particle#/media/File:Standard_Model_of_Elementary_Particles.svg

 

Les systèmes plus gros comme les astres et les galaxies sont instables et changent continuellement. Ils sont aussi la source des éléments atomique que nous trouvons sur terre.

 

Si on pouvait voir ces quantas en un endroit de l’espace loin des étoiles, on verrait quelque chose comme ceci où chaque petit point représente un quanta allant à la vitesse de la lumière. Chaque quanta peut changer de direction s’il rencontre un autre quanta. Ici, on ne voit pas de zone qui manifeste  une fréquence.

On peut voir l’animation ici, sans virus.

https://drive.google.com/file/d/119CWLjOSrNSYKgYmIyzpoBuh2f2I-Snr/view?usp=sharing

Dans l’animation, les vitesse sont réduites pour être visibles. En réalité, il faudrait aussi ajouter des quanta ayant une fréquence et des neutrinos.

 

(1) A Flux of Micro Quanta Explains Relativistic Mechanics and the Gravitational Interaction Maurizio Michelini

http://redshift.vif.com/JournalFiles/V14NO2PDF/V14N2MIC.pdf

 

 

 

 

 

 

Planets in gravitational well

Planets in gravitational well

Far in space, gravitational force coming from one direction is almost cancelled by gravitational force coming in opposite direction. An object in that position continues in strait line because the net force on it is zero.

Because of all its atoms, the sun blocks some of that gravitational force around itself. An object located in that space is pushed towards the sun because gravitational force coming from direction opposite to the sun is bigger now.

 

Untitled 6

Gravity from space is blocked partially by the sun; gravity density is lower close to the sun and increases according to 1/distance squared.

But the sun itself is also an emitter of gravity. That means close to the sun gravitational force is bigger that in space around. That extends to a certain distance from the sun.

 

soleil emet

 

At a certain distance, the density of gravitational force from one side is almost equal to the density of gravitational force coming from the direction of the sun.

That makes a kind of big sphere where gravitational force is almost equal on each side on a line pointing toward the sun. That region or bubble is the gravitational well . Planets cannot go in strait line because in doing so, they enter a region where the gravitational force from outside is now bigger and they are  pushed back towards the sun. When they approach the sun, the same thing happens in opposite: the gravitational force coming from the sun is now bigger and the planet is pushed away, In that manner, the planet goes around the sun and is a satellite.Untitled 8

Region around the sun emitting in all  direction added to what is emitted from  space  causes a different density region.

 If we add the gravitational force from the sun and from space, we have something similar to that drawing, showing the low density of gravitational force all around the sun.

2 courbes dec

The graph shows where the planets are in that ‘well‘; they are all situated in the brown rectangle, at a distance between 5.80E+07 m and 6.00E+09 m.

 In order to show the gravity well,  we must use the log value of the distances. The blue line is for the gravity from space that was partially blocked by the sun and the  red line is the gravity emitted by the sun. It goes to almost zero at far distance.

In this graph, the sun center is at 0 on x-axis.

Xcell sheet for these calculations:

 

distance   sun – planet
planet planet from sun mass kg force in N
Mercury 1 5.80E+07 3.30E+23 1 1.30E+28
Venus 2 1.10E+08 4.87E+24 2 5.34E+28
Earth 3 1.50E+08 5.98E+24 3 3.53E+28
Mars 4 2.30E+08 6.42E+23 4 1.61E+27
Jupiter 5 7.80E+08 5.69E+26 5 1.24E+29
Saturn 6 1.40E+09 5.69E+26 6 3.85E+28
Uranus 7 2.80E+09 8.68E+25 7 1.47E+27
Neptune 8 4.50E+09 1.02E+26 8 6.69E+26
Pluto 9 6.00E+09

 

  in log in log
distance   sending blocking
10 1 1.0000 9.7782
1.00E+02 2 2.0000 9.6532
1.00E+03 3 3.0000 9.4472
1.00E+04 4 4.0000 9.1461
1.00E+05 5 5.0000 8.8921
1.00E+06 6 6.0000 8.3617
Mercury 1.00E+07 7 7.0000 8.0414
Venus 1.10E+08 8 8.0414 7.0000
Pluto 2.30E+08 9 8.3617 6.0000
7.80E+08 10 8.8921 5.0000
1.40E+09 11 9.1461 4.0000
2.80E+09 12 9.4472 3.0000
4.50E+09 13 9.6532 2.0000
6.00E+09 14 9.7782 1.0000

The mass and the speed of the planet will permit to find an equilibrium point and it becomes a satellite to the sun. Small planets are far…

The gravitational force in this graphic represents the net total force when we add opposite forces. Depending on its speed, the planet finds the distance away where the force towards the sun equals its centripetal force.

Einstein seem to have a vague idea of that gravity well and tried to explain it with his theory of space time curvature. Space is not curved but its different density will influence objects towards the sun as if it was “curved’ inward.

Following the equation (F = Gmm/dd) there is a possibility to have planets between the sun and Mercury if the speed is big enough. There is no such planet there. This is because of the gravity well described here. A planet closer to the sun would be pushed away by sun radiation of gravity.

This also explains why most comets do not fall into the sun as they should because of the pressure of the gravity emitted by the sun. It will push the comet’s tail away from the sun.